All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Cherchez ici :

Un chercheur de l’Université Concordia, en partenariat avec des collègues américains, a récemment découvert que le fait d’avoir des amis pourrait a un effet protecteur pour les jeunes lors d’un événement négatif.

Ils ont recruté 103 jeunes de 5e et 6e année et ont mesuré leur niveau de cortisol, une hormone de stress, 5 fois par jour pendant quatre jours. Les résultats démontrent que lorsque les enfants font face à un événement négatif, leur taux de cortisol augmente. Par contre, s’ils font face à cet événement en présence de leur meilleur ami, cette augmentation n’est pas présente.

Les résultats démontrent un impact positif de l’amitié sur la sécrétion de cortisol et suggère qu’il pourrait s’agir d’un facteur protecteur sur l’ajustement psychologique lors d’événements négatifs.