All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Cherchez ici :

Notre société est organisée de façon hiérarchique. Chez plusieurs espèces, la subordination sociale peut occasionner une réponse de stress. Les élections représentent une occasion de réorganisation de la hiérarchie des parties politiques. Le but de cette étude était donc d’investiguer si les niveaux de cortisol des électeurs différeraient au moment de l’annonce du gagnant des élections présidentielles selon si l’électeur avait perdu ou gagné ses élections. Les participants devaient donc fournir des échantillons de salive à 20h le soir des élections, au moment de l’annonce du gagnant ainsi que 20 et 40 minutes suivant cette annonce. Avant l’annonce des résultats, les deux groupes étaient semblables quant à leurs niveaux de cortisol. Par contre, suite à l’annonce de la victoire d’Obama, les niveaux de cortisol des électeurs ayant voté pour McCain étaient significativement plus élevés que ceux des électeurs ayant choisi Obama. Les auteurs suggèrent que la défaite à ce concours de hiérarchie humaine se reflète par une augmentation des niveaux de stress chez les supporteurs du parti perdant.

Titre : Stressful politics : Voters’ cortisol responses to the outcome of the 2008 United States Presidential election

Auteurs : Steven J. Stanton, Kevin S. LaBar, Ekjyot J. Saini, Cynthia M. Kuhn, Jacinta C. Beehner

Journal : Psychoneuroendocrinology (2010) vol. 35 (5) pp. 768-774

Source : http://dx.doi.org/10.1016/j.psyneuen.2009.10.018