All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Cherchez ici :

Lorsque vous vous sentez stressés, avez-vous parfois un mal de tête insupportable? Pour quelles raisons observons-nous ce phénomène? Est-ce que les hormones que nous sécrétons en situation de stress pourraient en effet amener la migraine?

Une récente étude allemande effectuée à l’Hôpital universitaire de Duisburg-Essen démontre que le stress, tel qu’il est vécu au quotidien, peut en effet contribuer à l’apparition ainsi qu’à la sévérité des maux de tête. Pour ce faire, les chercheurs ont sondé 5159 personnes âgées entre 21 et 71 ans quatre fois par an durant deux ans au sujet de leur stress subjectif et de leurs maux de tête. À chaque prise de mesures, les participants devaient indiquer combien de maux de têtes ils avaient ressentis durant le dernier mois ainsi que leur niveau de stress ressenti sur une échelle de 0 à 100.

Les résultats démontrent qu’une augmentation du stress subjectif s’accompagne d’une augmentation de céphalées, de migraines ou de tout autre type de maux de tête. De plus, il semblerait qu’une hausse du stress subjectif s’accompagne d’une hausse de la gravité des maux de têtes ressentis.

Lorsque l’on parle de stress subjectif, on fait référence à l’intensité du stress que l’on croit ressentir à un moment précis, et non à une mesure absolue du stress telle que fournie par un échantillon hormonal. Il importe ainsi de mentionner que ces résultats sons basés sur une mesure du stress qui s’avère être un peu simpliste et qu’il serait nécessaire de répliquer ces données à l’aide de mesures physiologiques – par exemple en mesurant les hormones de stress – afin de confirmer que les hormones de stress sont bel et bien responsables de ce phénomène.

Ces résultats sont tout de même très intéressants et nous confirment en partie la raison pour laquelle nous avons parfois plus mal à la tête en périodes de stress!