Comprendre son stress

Étape du stress chronique


Jean et Marie travaillent pour la même compagnie. Arrive un nouveau responsable qui avance la date de livraison du projet sur lequel ils travaillent.

C’est un stress aigu pour tous les deux. Ils auront alors une réponse de stress aiguë, ils mobiliseront l’énergie nécessaire pour accomplir cette tâche.

Le jour suivant, le responsable assigne Jean à une nouvelle tâche et laisse Marie seule pour terminer le projet. Marie, qui a deux enfants, un à la maternelle et l’autre à la garderie, est déjà bien débordée. Son stress devient alors chronique.

1) L’étape « Pepto Bismol® »

À cette étape, vous êtes exposé continuellement à la situation qui active votre réponse au stress, c’est-à-dire que vous vous faites du C.I.N.É. et, à chaque fois, vous mobilisez de l'énergie.

  • Vos battements cardiaques et votre respiration s’intensifient
  • Votre pression artérielle et votre taux de sucre sanguin augmentent
  • Votre digestion cesse

Après quelques jours de ce régime, vous souffrez de brûlements d’estomac, de diarrhée ou de constipation. D’où le nom d’étape « Pepto Bismol® ».

Vous expérimentez aussi les signes suivants :

  • Détresse émotionnelle : irritabilité, ressentiment, colère, anxiété et dépression
  • Problèmes musculaires : maux de tête, douleurs au dos et à la mâchoire, etc.

Revenons à l'exemple de Marie, laissée seule pour finaliser le projet, sans l’aide de Jean. Elle fait face à une situation nouvelle, qui la menace parce que ses compétences sont mises en jeu, et où elle sent qu’elle a peu de contrôle.

2) L’étape « Rhum & Coke »

L’agent stressant est toujours là, et tout devient un peu chaotique! C’est-à-dire que tout semble arriver en même temps, tout devient stressant. Le système de réponse au stress est constamment activé et consomme toute votre énergie.

C’est alors que…

  • Vous vous sentez très énervé
  • Vous en prenez trop sur vos épaules et êtes toujours en retard
  • Vous êtes surchargé
  • Vous vous sentez irritable et vous vous emportez facilement
  • Vous vous sentez anxieux et tendus pratiquement tout le temps
  • Vous ne pouvez arrêter de ruminer le soir, lorsque vous tentez de vous endormir
  • Vous vous attendez au pire et êtes constamment inquiet
  • Vous fumez plus, buvez plus et mangez plus de mal-bouffe
  • Vous avez quelques problèmes de mémoire
  • Vous êtes souvent malade et attrapez facilement le rhume ou la grippe

" "Ex.: Marie pense à son travail tout le temps. Elle a du mal à s’endormir et parce qu’elle se fait du C.I.N.É. tous les jours, son système de réponse au stress est surchargé. Elle travaille les fins de semaines et sa famille mange des mets surgelés. Elle se dit qu’un verre ou deux de plus de Merlot le soir peut la calmer!

La réaction de Marie est tout à fait normale. Lorsque le cerveau est constamment bombardé, il se fatigue et demande un repos. Trop souvent, par contre, ce repos vient sous la forme d’alcool, de tabac, de drogues illégales ou en vente libre et de nourriture saturée de gras et de sucres.

3) L’étape « Verre d’Eau »

Parce que Marie est incapable de gérer son stress chronique à l’étape « Rhum & Coke », le stress persiste et aura besoin d’un verre d’eau pour faciliter la prise des médicaments prescrits pour rétablir le fonctionnement de son système de réponse au stress. À cette étape, notre personnalité peut changer de façon dramatique et notre capacité de jugement peut s’affaiblir sévèrement.

Les problèmes de santé reliés au stress chronique les plus courants sont:

  • Maladie cardiaque (tension artérielle et taux de cholestérol élevés)
  • Insomnie
  • Dépression
  • Épuisement (burnout)

Ex.: Marie a tenté de survivre pendant des mois à ce rythme. Elle s’est éloignée de son époux et de ses enfants, et se fâche facilement au travail. Elle a pris du poids parce qu’elle a arrêté de faire de l'exercice physique et se nourrit mal. Elle a des antécédents familiaux de problèmes cardiaques et trouve que sa pression artérielle est élevée. En plus, elle a le moral à plat et a dû prendre un congé de maladie pour dépression.

Lorsque le système de réponse au stress est activé, l’énergie est mobilisée et dépensée. Cette énergie doit être renouvelée. Lorsque le système de réponse au stress est constamment suscité, le corps renouvelle difficilement ses réserves d’énergie. À court terme, l'organisme tentera de remédier à la situation en emménageant des réserves sous forme de tissus adipeux autour de la taille, ce qui est malsain à long terme.

Enfin, il en résulte l'épuisement du système de réponse au stress et des autres systèmes de l’organisme qui ne peuvent plus assurer un bon équilibre.


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web