Comprendre son stress

Recette du stress


Ce qui vous stresse est différent de ce qui stresse votre voisin. Mais la recette du stress est universelle. Pour qu’une situation soit stressante, il doit y avoir un ou plusieurs des éléments suivants qui caractérisent la situation. En voici les ingrédients :

Ingrédients du stress
menace
Sentiment
CONTRÔLE FAIBLE  Vous sentez que vous n’avez aucun ou très peu de contrôle sur la situation.
IMPRÉVISIBILITÉ  Quelque chose de complètement inattendu se produit ou encore, vous ne pouvez pas savoir à l’avance ce qui va se produire.
NOUVEAUTÉ

Quelque chose de nouveau que vous n’avez jamais expérimenté se produit.

ÉGO MENACÉ  

Vos compétences et votre égo sont mis à l’épreuve. On doute de vos capacités.


Exemples

Est-ce que les situations suivantes vous sont familières?

Contrôle : Vous êtes en retard pour un rendez-vous important et vous êtes pris dans un énorme bouchon de circulation. Ou encore, vous apprenez que votre enfant est atteint d’une maladie grave et qu’on ne peut rien faire pour atténuer sa douleur.

Imprévisibilité : Vous apprenez que les employés de votre garderie iront en grève mais vous ne savez pas quand. Ou encore, votre patron a un tempérament changeant et chaque jour vous réserve une nouvelle surprise.

À Retenir

Lorsque nous anticipons ou faisons face à une situation qui nous fait perdre notre sens de contrôle, qui est imprévisible, qui est nouvelle, et/ou qui menace notre égo, nous sécrétons tous des hormones du stress. Pouvez-vous reconnaître votre stress?

Nouveauté : Vous devez apprendre le fonctionnement d’un nouveau logiciel et changer complètement votre façon de travailler. Ou encore, vous attendez votre premier enfant.

Égo menacé : Un nouvel employé vous questionne sur votre façon de travailler, comme s’il doutait de votre méthode. Ou encore, vous rencontrez l’enseignant de votre enfant qui vous demande combien de temps vous passez avec lui pour faire ses devoirs.

La perte du sens de Contrôle, l’Imprévisibilité, la Nouveauté, la menace à l’Égo, provoquent invariablement une réponse de stress et la sécrétion d’hormones du stress. Nous ne développons pas un problème relié au stress, comme la dépression ou des problèmes cardiaques, seulement en étant exposés au stress. C’est la réponse naturelle de notre corps face au stress, c’est-à-dire la sécrétion d’hormones du stress, qui peut entraîner des problèmes de santé.

Ingrédients du stress

Contrôle

Imprévisibilité

Nouveauté

Égo menacé              

Les enfants et les personnes âgées de plus de 65 ans sont moins stressés que les adultes, n'est-ce-pas? Après tout, ils ne travaillent pas et ne sont pas autant pressés par le temps. C’est faux. Des études ont montré que les enfants et les personnes âgés sont tout aussi vulnérables et parfois plus vulnérables aux effets du stress.

Les hormones du stress sont sécrétées lors de situations stressantes peu importe l’âge, le statut matrimonial, l’ethnicité, le revenu ou le niveau d’éducation, car les caractéristiques d’une situation stressante demeurent les mêmes pour tout le monde. Les ingrédients sont toujours la nouveauté, l’imprévisibilité, la menace envers la personnalité, et la perte du sens de contrôle.

La différence est dans la source du C.I.N.É.

Exemple : Pour les enfants, la perte de contrôle peut provenir du divorce des parents. Alors que pour les parents, un changement au travail peut provoquer un sentiment de perte de contrôle.

Les ingrédients du stress sont additifs. Plus il y a d’éléments du C.I.N.É qui caractérisent une situation, plus la situation est stressante.

Plusieurs facteurs déterminent le fonctionnement de notre système de réponse au stress et la quantité d’hormones sécrétées. Ces facteurs sont la génétique, les expériences dans l’enfance, la personnalité, l’environnement et le niveau de santé.

Le simple fait de s’attendre au pire

Les situations qui impliquent le C.I.N.É provoquent la sécrétion d’hormones du stress, de même que le simple fait d’anticiper ces situations.

Exemple : À toutes vos réunions hebdomadaires au travail, un collègue vous reprend et vous réprimande. Les fois suivantes, vous anticipez ce stress dès le lundi après-midi et peut-être même dès le lundi matin ou le dimanche soir.

Anticiper une situation stressante peut être parfois pire que de vivre une telle situation car vous ruminez continuellement tout en sécrétant les hormones du stress.


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web