Dans la vie courante

17 janvier 2013

Intimidation à l’école et symptômes de SSPT

Des chercheurs de la Norvège ont examiné s’il existait un lien entre le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) et l’intimidation à l'école. Cette étude réalisée auprès de 963 enfants âgés de 14 et 15 dans les écoles norvégiennes a trouvé une incidence élevée de symptômes de SSPT chez les élèves victimes d'intimidation. Ces signes ont été observés chez environ 33 % des répondants qui ont dit avoir été victimes d'intimidation.

Les résultats ont également montré que les filles étaient plus susceptibles de présenter des symptômes de stress post-traumatique que les garçons. En outre, les personnes démontrant les symptômes les plus graves étaient un petit groupe d'étudiants qui, en plus d'être victimes d'intimidation, intimidaient souvent eux-mêmes leurs camarades de classe. Les chercheurs espèrent que les conclusions de l'étude pourront aider à prendre conscience qu'un certain nombre d'enfants d'âge scolaire intimidé ont besoin de soutien même après que les mauvais traitements soient terminés.




< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web