Dans la vie courante

16 mai 2011

La consommation de chocolat noir diminue les niveaux d’hormones de stress

Le but de cette étude était d’investiguer les effets métaboliques de la consommation de chocolat noir. Tous les participants étaient d’abord classifiés comme étant peu ou très anxieux, sur la base de leurs réponses à un questionnaire évaluant le niveau d’anxiété. Par la suite, les participants étaient exposés à une intervention diététique d’une durée de deux semaines où ils devaient consommer 20 grammes de chocolat noir, deux fois par jour (à la collation du matin et celle de l’après-midi). Des échantillons sanguins et d’urine ont été collectés avant, au milieu (après une semaine) et à la fin (après deux semaines) de l’intervention diététique. Les résultats de l’étude démontrent, entre autres, que la sécrétion urinaire des métabolites de cortisol et de catécholamines, deux importantes catégories d’hormones de stress, était moindre suite à la consommation du chocolat noir chez les personnes qui rapportaient de hauts niveaux d’anxiété.

Titre: Metabolic Effects of Dark Chocolate Consumption on Energy, Gut Microbiota, and Stress-Related Metabolism in Free-Living Subjects

Auteurs: Francois-Pierre J. Martin, Serge Rezzi, Emma Peré-Trepat, Beate Kamlage, Sebastiano Collino, Edgar Leibold, Jürgen Kastler, Dietrich Rein, Laurent B. Fay, Sunil Kochhar

Journal: Journal of Proteome Research (2009) vol. 8(12), pp. 5568-5579.

Source: http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/pr900607v


< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web