Dans la vie courante

17 décembre 2014

La vitamine C et ses effets sur le stress

Une étude allemande effectuée en 2001 s’est inspirée d’études animales démontrant l’effet de l’acide ascorbique, plus connue sous le nom de vitamine C, sur les réactions de stress. En effet, cette étude a démontré que l’administration de suppléments d’acide ascorbique chez certains animaux de laboratoire tels que les poulets, les poussins et les carpes diminuait la sécrétion de cortisol, une hormone de stress.

Afin de voir si ses résultats étaient généralisables chez l’humain, des chercheurs ont recruté 120 hommes et femmes en santé âgés entre 19 à 40 ans. La moitié des participants devait prendre une importante quantité de suppléments d’acide ascorbique, soit 3000 mg par jour, et ce durant deux semaines. Tandis que l’autre moitié recevait un placebo, des comprimés sans ingrédient actif. Lors de l’une de leurs visites en laboratoire, ils étaient alors soumis à un stresseur psychosocial. Des mesures du niveau de cortisol salivaire, de pression artérielle et du niveau de stress subjectif étaient recueillies à différents moments avant et à la suite de ce stresseur.

Les résultats ont démontré que les sujets du groupe « acide ascorbique » avaient une moins grande augmentation de la pression artérielle et de leur niveau de stress subjective en réponse au stress psychosocial. Cependant, il n’y avait pas de différence entre les niveaux de cortisol salivaire des deux groupes à ce niveau. Toutefois, les participants du groupe « acide ascorbique » avaient une meilleure récupération suite à l’exposition au stresseur, c’est-à-dire un retour à la normale plus rapide pour la pression artérielle et le cortisol.

Bref, il est intéressant de constater que la vitamine C possède, outre ses effets antioxydant et sur le système immunitaire, un effet sur certaines réponses de stress. Toutefois, il est essentiel de comprendre que la prise quotidienne d’une grande dose de vitamine C ne permet pas d’éliminer le stress, mais bien de diminuer la réponse physiologique lorsque nous faisons face à un stresseur.


< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web