Dans la vie courante

9 février 2015

Le chien, le meilleur compagnon de l’homme?

Une étude menée par des chercheurs de Pennsylvania State University a démontré que la présence d’un chien durant un stresseur psychosocial avait pour effet de diminuer le niveau de stress et le rythme cardiaque.

En effet, cette étude menée auprès de 48 participants avait pour but de déterminer si les chiens pouvaient offrir un support social, tel un ami, lors d’un stresseur. Pour ce faire, les participants étaient répartis de façon aléatoire dans une des trois conditions suivantes : ami proche, chien ou contrôle. Ainsi, lors de la visite au laboratoire, les participants étaient exposés à un stresseur psychosocial soit en présence d’un ami proche, soit en présence de Jazz, un Golden Retriever de 7 ans, ou seul.

Les résultats démontrent que les participants dans la condition « chien » avaient des niveaux de cortisol, une importante hormone de stress, inférieurs à ceux qui étaient seul (contrôle) ou en présence d’un ami proche pour la durée de l’étude. De plus, les participants du groupe « chien » avait un rythme cardiaque moins élevé que ceux du groupe « ami proche » et que ceux du groupe contrôle lors du stresseur psychosocial. Ainsi, dans une situation de stress psychosocial, le chien serait le meilleur support social, car il permettrait d’atténuer la réponse du système de stress.

Cette étude est l’une des premières à montrer l’effet de la présence d’un chien sur les niveaux de cortisol et du rythme cardiaque. Toutefois, elle s’ajoute à la liste d’impact positif sur la santé d’avoir un chien comme animal de compagnie.


< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web