Dans la vie courante

25 février 2011

Le stress consolide la mémoire des récentes premières impressions concernant les traits de personnalité positifs de personnes étrangères.

Un groupe de chercheurs allemands et néerlandais ont réalisé une étude sur la façon dont le stress peut affecter la mémoire qu’ont les gens de personnes étrangères, suite à une première rencontre. Les chercheurs ont présenté à des étudiants des portraits d’individus, accompagnés d’une description comportementale positive ou négative. Les chercheurs ont ensuite stressé la moitié des étudiants en leur faisant plonger la main dans de l’eau glacée. Le lendemain, de nouveaux portraits leur ont été présentés accompagnés d’un unique qualificatif. On a ensuite demandé aux participants de décrire les traits des portraits présentés plus tôt. Cette expérience a montré que les étudiants exposés au stress se souviennent davantage des traits de personnalité positifs des portraits présentés la veille, en comparaison avec les étudiants non stressés. Selon les auteurs, ces résultats pourraient indiquer que lors de situations stressantes, les individus seraient prédisposés à se souvenir davantage de personnes qui pourraient potentiellement leur venir en aide.

Titre: Stress strengthens memory of first impressions of others' positive personality traits.

Auteurs: Johanna Lass-Hennemann, Linn K. Kuehl, André Schulz, Melly S. Oitzl, Hartmut Schachinger

Journal: PloS One. 2011, January 26:6(1): e16389.

Source: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21298099

 


< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web