Dans la vie courante

15 juillet 2013

Le taux d’hormone pourrait aider à expliquer les désordres psychologiques chez les femmes

D’après une étude réalisée à l’University College London, les femmes, à une certaine phase de leur cycle menstruel, pourraient être plus vulnérables aux effets secondaires psychologiques liés à une expérience stressante. Les résultats de cette étude suggèrent qu’il existe une fenêtre d’opportunité mensuelle qui pourrait être utilisée pour prévenir des troubles de santé mentale communs. Cette étude est la première à suggérer un lien entre la vulnérabilité psychologique et le timing du cycle biologique, dans ce cas précis, l’ovulation.

Les chercheurs ont tenté de savoir si les effets causés par une situation stressante étaient liés à différentes phases du cycle menstruel. Quarante-quatre femmes âgées entre 18 et 35 ans ayant un cycle menstruel régulier et prenant la pilule contraceptive ont participé à cette étude. Chaque femme devait regarder un film stressant d’une durée de 14 minutes dans lequel étaient présentées des scènes de mort ou de blessures et devait fournir un échantillon de salive afin de mesurer les niveaux d’hormones. Les participantes étaient également invitées à rapporter toutes pensées intrusives à propos du film le lendemain du visionnement.  

Les résultats de l’étude suggèrent que les femmes dans le début de leur phase lutéale (16-20 jours après le début de leurs menstruations) rapportaient 3 fois plus de pensées intrusives que les femmes qui ont regardé le film dans une autre phase de leur cycle menstruel. Ces résultats suggèrent qu’il existe une courte fenêtre durant le cycle menstruel où les femmes sont particulièrement vulnérables de ressentir de la détresse après une situation stressante. Cette étude pourrait avoir des implications importantes pour les problèmes de santé mentale des femmes et pour le traitement des femmes ayant vécu une expérience traumatisante.



< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web