Dans la vie courante

19 novembre 2010

L'exercice à la rescousse de la mémoire des ados?

Adolescents : un bref exercice pourrait aider votre mémoire à court-terme

Le but de cette étude était d’investiguer les effets d’un court exercice physique sur les niveaux de cortisol et de testostérone ainsi que sur la performance de mémoire de travail chez des adolescents et adolescentes de 15 et 16 ans. Les participants étaient exposés à trois conditions: une condition témoin où ils n’étaient pas actifs et deux conditions d’exercice physique, l’une à faible intensité (50 à 65% de la fréquence cardiaque maximale) et l’autre à intensité plus élevée (70 à 85% de la fréquence cardiaque maximale). Les résultats de l’étude démontrent que l’exercice physique d’intensité plus élevée augmentait les niveaux de cortisol et de testostérone. De plus, ils ont démontré que l’exercice physique, peu importe l’intensité, avait un effet bénéfique sur la mémoire de travail des adolescents qui avaient davantage de difficultés dans ce genre de tâches au préalable.                                                       

Titre : Steroid hormones in the saliva of adolescents after different exercise intensities and their influence on working memory in a school setting

Auteurs : Henning Budde, Claudia Voelcker-Rehage, Sascha Pietrassyk-Kendziorra, Sergio Machado, Pedro Ribeiro, Ayman M. Arafat

Journal : Psychoneuroendocrinology (2010) vol. 35 (3) pp. 382-391

Source : http://dx.doi.org/10.1016/j.psyneuen.2009.07.015


< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web