Dans la vie courante

19 novembre 2010

Mâcher de la gomme réduit notre stress?

Pensez-y à deux fois avant de bannir la gomme de votre trousse de survie.

Des chercheurs australiens et anglais se sont demandés si mâcher de la gomme pouvait réduire le stress. Ils ont donc demandé à 40 participants âgés d’une vingtaine d’année de réaliser une tâche stressante qui consistait en une série de tâches de mémoire, de calcul, d’inhibition, et de surveillance. Ces tâches devaient être réalisées en même temps sur un ordinateur. Les participants ont été soumis à cette tâche, avec et sans gomme. Les chercheurs ont observé une plus grande vigilance, un plus faible niveau d’anxiété, une réduction du stress ressenti, et une plus faible élévation de niveaux de cortisol lorsque les participants mâchaient une gomme. La performance à la tâche était même améliorée. Le mécanisme de cette association reste à mettre à jour.

Titre : Chewing gum alleviates negative mood and reduces cortisol during acute laboratory psychological stress.

Auteurs : Andre Scholey, Crystal Haskell, Bernadette Robertson, David Kennedy, Anthea Milne, Mark Wetherell.

Journal : Physiology and Behavior (2009) vol. 97 pp. 304-312


< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web