Dans la vie courante

19 mars 2012

Stress et grossesse

Un chercheur de l’Université de Calgary et ses collaborateurs ont récemment découvert que l’humeur de la femme enceinte, par le biais de l’hormone de stress cortisol, a des effets sur le développement du fœtus.

Pour ce faire, ils ont recrutés 83 femmes se trouvant entre leur 6e et 37e semaine de grossesse et ont mesuré simultanément leur taux de cortisol et leur humeur 5 fois par jour, et ce pendant 3 jours. Les résultats démontrent que l’humeur négative de la femme est fortement liée à une augmentation de sa sécrétion de cortisol.

Cette étude vient donc renforcer nos connaissances actuelles sur le rôle du cortisol dans la relation entre l’expérience maternelle et le développement du fœtus. Tel que mentionné par les auteurs, il serait intéressant de déterminer si différents stresseurs vécus par la mère ont des effets distincts sur le fœtus.


< Retour


Chaire sur la santé mentale Femmes/Hommes Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine – site web