All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Cherchez ici :

Une récente étude menée par des chercheurs du collège de Tel Hai en Israël a démontré que les individus ayant un trouble d’attention avec hyperactivité (TDA/H) présentent un niveau d’anxiété plus élevé, une plus faible performance ainsi qu’un niveau de cortisol (une importante hormone de stress) plus élevés lorsque confrontés à une tâche stressante.

En effet, cette étude effectuée auprès de 49 jeunes adultes entre 24 et 28 ans avait pour but d’explorer l’influence d’un TDA/H sur la performance à une tâche en situation de stress. Afin de mener leur étude, les chercheurs ont séparé les participants en 2 groupes dans le but de comparer le groupe TDA/H à un groupe contrôle (individus sans TDA/H). Les deux groupes ont complété divers questionnaires psychologiques avant l’intervention, dont un évaluant l’anxiété de performance. Ensuite, chaque participant a fourni un échantillon de salive (pour mesurer la concentration de cortisol) à trois moments différents, soit avant la tâche (niveau de base), après l’explication de la tâche de stress et 20 minutes après avoir terminé la tâche. Ils ont aussi rempli des questionnaires sur leur stress subjectif à divers moments durant l’expérience.

Les résultats démontrent que les participants du groupe TDA/H tendent à ressentir davantage d’anxiété dans un contexte de stress que le groupe contrôle. L’analyse du cortisol a aussi montré qu’ils ont une réponse de stress physiologique plus élevée comparativement au groupe contrôle en situation de performance. En d’autres mots, devant une situation perçue comme stressante, ils stressent plus!

Cette étude est l’une des premières à démontrer un tel effet chez des adultes souffrant du trouble TDA/H. Sur la base de ces résultats, il sera important d’effectuer d’autres études chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes dans le but de développer des interventions ou des programmes d’éducation sur le stress auprès de ces populations. Entre temps, apprenez à démystifier votre stress!