All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Cherchez ici :

Il a été démontré qu’écouter de la musique pendant ou après un moment stressant diminue la réponse de stress, mais est-ce également le cas si on écoute une musique relaxante avant l’exposition à un stresseur? Récemment, des chercheurs basés à l’Université de Zürich ont voulu répondre à cette question, et ils ont été surpris par la réponse!

Soixante participantes en santé ont été réparties dans trois conditions différentes.  Ces groupes ne différaient que par une chose : ce que les participantes écoutaient avant d’être exposées à un stresseur psychosocial. Dans le premier groupe, les participantes écoutaient une musique relaxante. Dans le deuxième groupe, on demandait aux participantes d’écouter une bande sonore de gouttes d’eau. Enfin, dans le troisième groupe, il n’y avait rien à écouter. Contrairement à l’hypothèse des chercheurs, les résultats démontrent que ce sont les participantes du premier groupe (musique relaxante) qui ont le plus réagi à la tâche stressante.

Une des hypothèses avancées pour expliquer ce résultat va comme suit: l’écoute de musique et le système de stress activent des zones du cerveau similaires. Donc, l’écoute de musique avant la tâche stressante prépare ces zones cérébrales, qui réagissent alors davantage face au stresseur.

On ne peut dire si ces résultats seraient observés chez des participants masculins, qui sont absents de cette étude. Les chercheurs proposent de poursuivre la recherche sur la question, dont les résultats pourraient avoir des implications pour des patients devant subir des traitements médicaux stressants, comme une chirurgie. Les chercheurs souhaitent également explorer un résultat secondaire qui indiquerait une récupération plus rapide du système nerveux autonome chez les participantes du premier groupe.