All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Cherchez ici :

L’intelligence émotionnelle peut être définie comme l’habileté à percevoir, assimiler, comprendre et réguler ses propres émotions et celles des autres. À ce jour, il a été démontré qu’une intelligence émotionnelle élevée était associée à un plus grand bien-être psychologique chez les adultes, mais qu’en est-il de nos adolescents?

Javier Cedujo et ses collègues en Espagne ont publié en mai 2018 une étude mesurant le lien entre l’anxiété sociale, le stress et l’intelligence émotionnelle chez les adolescents. Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont demandé à 505 jeunes âgés de 12 à 18 ans de remplir des questionnaires mesurant le stress, l’anxiété sociale et le niveau d’intelligence émotionnelle. Les chercheurs ont montré que les adolescents ayant une grande intelligence émotionnelle étaient meilleurs pour gérer leur stress parce qu’ils avaient une meilleure compréhension de leurs émotions et de celles des autres.

Par ailleurs, les chercheurs ont remarqué que ces mêmes jeunes avaient de plus faibles niveaux d’anxiété sociale, puisqu’en comprenant mieux les émotions des autres, ils ont développé de meilleures stratégies interpersonnelles pour faire face à la pression sociale.  À l’opposé, les adolescents démontrant plus de symptômes de stress et d’anxiété sociale étaient ceux ayant une intelligence émotionnelle moins développée.

Ces résultats suggèrent qu’une bonne régulation des émotions permet aux adolescents de surmonter efficacement les situations stressantes et leur permet aussi de développer plus facilement de saines relations avec les autres.

Continuons alors la recherche en ce sens pour mieux outiller nos ados!

 

Lien vers l’étude (en anglais): http://www.mdpi.com/1660-4601/15/6/1073